Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Les carburateurs horizontaux solex montés sur Traction avant

Des débuts de la production jusqu'à mars 1939, les Traction avant étaient équipées de carburateurs horizontaux . Ces carburateurs ont été déclinés en plusieurs versions. Le tableau suivant , extrait du livre de N.L. Erpelding "Comment entretenir et réparer une Traction avant", donne le détail de ces versions .

[ Image ]

Un document , visible sur ce site, détaille le démontage -remontage et la réfection d'un carburateur 30 DHT . Certaines photos apparaissant ci-dessous sont extraites de ce document, accessible ici : carburateur 30 DHT

 

. Pour commencer, quelques clés pour décoder le nom de ces différents carburateurs .

Le nombre 30 représente le diamètre intérieur du passage des gaz ( ou encore le diamètre externe de la buse )

[ Image ]

La lettre A indique starter à 2 positions ou bi-starter

Les lettres BF font référence à un type de carburateur muni d'un starter manuel

[ Image ]

La lettre D indique que la cuve est à droite

La lettre H indique qu'il s'agit d'un carburateur horizontal

La lettre T indique que le carburateur est muni d'un thermostarter .

 

 

 

Pour commencer un rapide tour d'horizon de ces différents modèles .

 

Dans l'ordre du tableau , le 30 BFHD .

[ Image ]

Puis le 30 THD. Je n'ai pas de photos de ce modèle, mais le dessin original de la notice permet de se faire une idée

[ Image ]

Ensuite le 30 HBFD ,

[ Image ]

Le 30 HTD ,

[ Image ]
crédit photo : Torsten V.

Le 30 DHT ,

[ Image ]
crédit photo : Torsten V.

Pour finir, le 30 AHD ,

[ Image ]

En fait les carburateurs BFHD et THD sont identiques à une différence près : starter manuel pour le premier , thermostarter pour le deuxième . Il en est de même pour les modèles HBFD et HTD . D'autre part, très peu de carburateurs à thermostarter sont parvenus jusqu'à nous, la plupart ont été reconditionnés avec un starter manuel . C'est pour cette raison, qu'il est très courant de trouver un THD ou un DHT avec un starter manuel . Dans la suite de ce document , je ne vais donc présenter que des carburateurs à starter manuel

[ Image ]

 

Un peu de technique :

 

Ce qui différencie ces 4 modèles de carburateur , c'est principalement le dispositif de giclage, appelé montage, qui assure l'alimentation du moteur à la reprise et à pleine charge . Commençons avec le modèle le plus ancien : le BFHD ou le THD . Il est équipé avec le montage 12

[ Image ] [ Image ]

L'éclaté du dispositif

[ Image ] [ Image ]

Gros plan sur le gicleur principal

[ Image ] [ Image ]

Le HBFD ou le HTD , postérieurs aux modèles précédents , correspondant au montage 20

[ Image ] [ Image ]

L'éclaté

[ Image ]

On continue avec le 30 DHT : montage 22

[ Image ] [ Image ]

L'éclaté , c'est le seul carburateur horizontal que j'ai démonté jusqu'à la moindre vis

[ Image ] [ Image ]

Enfin le 30 AHD : comme le 30 DHT, c'est un représentant du montage 22 .

[ Image ] [ Image ]

L'éclaté

[ Image ]

 

Etude comparée des différents éléments

 

Examinons maintenant ces 4 carburateurs afin de visualiser les points communs et les différences . Dans la suite de ce document, la disposition des 4 modèles de carburateurs sur les photos correspondra au schéma suivant

[ Image ]

Commençons par les cuves

[ Image ]

La cuve du THD est très différente des 3 autres par l'absence de puits pour le tube d'émulsion

[ Image ]

Sous la cuve du HTD, on peut noter l'emplacement sur lequel sera vissé l'ajutage d'automaticité

[ Image ]

La cuve du AHD ne comporte pas de tube en laiton rehaussant le puits du starter, mais un tube de diamètre plus fin ..... Sur la cuve du HTD, on voit le sommet du tube d'émulsion

[ Image ] [ Image ]

Continuons avec les couvercles de carburateur . Le ralenti du THD est un ralenti à réglage d'air, la photo montre la vis de réglage et l'entrée d'air

[ Image ]

Les 3 premiers couvercles sont marqués 30 FHD ( dans la suite de ce document nous reviendrons sur cette référence) et présentent une forte similitude . Le couvercle AHD a une architecture sensiblement différente . Sur le THD et le HTD, comme le couvercle ne porte pas le tube d'émulsion ni l'ajutage ; une simple vis permet de maintenir la buse . Le DHT et le AHD portent un calibreur d'air ( vis percé d'un petit trou) , sur le HTD, une vis pleine bouche l'ouverture . La mise à l'air du AHD ne se fait pas sur le dessus du couvercle comme les 3 autres .

[ Image ]

Sur le AHD, on peut noter l'absence du titilleur du flotteur

[ Image ]

Sur cette dernière photo, on voit l'ouverture de mise à l'air du AHD qui est située sur le côté du couvercle et côté starter l'ouverture de l'arrivée d'essence

[ Image ]

Passons maintenant au corps du carburateur . Peu de différences d'un modèle à l'autre, mais sur la "face starter" , on peut noter pour le THD l'absence d'un orifice de communication avec la "face avant" .

[ Image ]

Face avant , encore une fois le THD présente des différences avec les 3 autres : la gorge circulaire par laquelle passe le mélange air-essence du ralenti fait un tour complet pour le THD . Le trou B1 amène ce mélange dans la chambre de carburation . Le trou H1 communique avec la chambre de carburation dans le cas du THD et avec la "face starter " pour les 3 autres

[ Image ]

Face inférieure, le THD est encore différent des 3 autres par l'absence de la vis de réglage du ralenti .

[ Image ]

Pour finir , le starter .

[ Image ]

La flèche montre ,sur le AHD ,le deuxième trou dans la glace de starter correspondant à la position intermédiaire du starter .

[ Image ] [ Image ]

 

Interchangeabilité des différents éléments

 

La question qu'on peut se poser : "quels éléments sont communs à ces 4 types de carburateurs ". Il va de soi que les gicleurs et autres pièces décrits dans le tableau en haut de cette page répondent à la question .

[ Image ] [ Image ]

Qu'en est il des autres éléments . Le carburateur suivant ,déniché dans une bourse d'échanges, peut donner une piste .La cuve est bien marquée AHD, mais le couvercle ainsi que le starter sont ceux d'un DHT .

[ Image ]

La cuve du AHD a été "dhtisée" il y a sans doute quelques dizaines d'années déjà, l'adaptation dans ce cas ne demande qu'un minimum de travail, les cuves étant fabriquées à partir d'un moule quasi identique .

[ Image ]

On peut essayer de dégager d'autres similitudes , en commençant par les cuves . On vient de voir ci dessus que le DHT et le AHD ont des cuves très proches . La cuve du THD présente des différences trop marquées pour pouvoir être adapté à un autre modèle .

[ Image ]

Passer d'une cuve de HTD à celle d'un DHT ou réciproquement parait aussi , en raison du puits d'ajutage particulier du HTD, plus que problématique .

[ Image ]

Continuons avec les couvercles . Nous avons vu plus haut THD, HTD et DHT présentaient des couvercles très similaires . C'est vrai en particulier pour les 2 premiers, la seule différence notable est le trou d'arrivée d'air , ouvert pour le THD et obturé .

[ Image ]

Les différences sont plus sensibles avec le DHT au niveau des percements . Sur le HTD le taraudage de la vis de maintien de la buse fait 6 x 100 alors celui du tube d'émulsion fait 8 x 100

[ Image ] [ Image ]

La vis d'obturation de l'entrée d'air sur le HTD est de dimensions 5 x75 alors que le calibreur d'air " u " a un pas de 6 x 100

[ Image ] [ Image ]

Comme sur le HTD, l'entrée d'air est obturée par une vis, on peut se demander par où rentre l'air du ralenti . Réponse : par un petit trou calibré situé en dessous du couvercle

[ Image ]

Dernière différence au niveau des 3 couvercles du THD, HTD et DHT : Un petit trou sur les 2 derniers qui débouche à l'air libre, dans le "jeu" du puits d'émulsion . Je n'ai pas d'information sur la fonction de ce trou (évacuation d'essence du ralenti ?)

[ Image ]

Passons maintenant au corps du carburateur . J'ai eu beau les tourner dans tous les sens, je n'ai relevé aucune différence significative entre les corps du HTD, DHT et AHD . Manifestement c'est la même pièce . Le corps du THD est différent au niveau de la fonderie et des percements . Sur la photo, j'ai repéré un autre trou qui me pose question . C'est un trou borgne (j'ai versé du liquide pour vérifier) et je ne perçois pas sa fonction .

[ Image ]

Terminons encore une fois avec le starter manuel . Comme nous l'avons vu plus haut, c'est le même pour THD, HTD et DHT . L'essence passe à travers le gicleur Gs pour alimenter le puits de starter rehaussé par le tube en laiton . De là elle est aspirée par le fin tube en laiton qui prolonge le corps du starter

[ Image ] [ Image ]

J'ouvre une nouvelle parenthèse pour pour visualiser un détail qui m'a frappé : le corps du starter du THD, sur lequel doit se visser théoriquement un gicleur d'air, n'est pas taraudé . Il est ici simplement percé à un diamètre qui doit correspondre à celui de la lumière du gicleur .

[ Image ]

Pour le AHD, le cheminement de l'essence jusqu'au starter est plus compliqué, les 3 photos suivantes permettent de visualiser ce trajet . On comprend alors qu'il n'est pas possible de monter le starter du AHD sur un autre modèle

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

 

couvercles FHD ?

 

Un détail m'a intrigué et je n'ai pas trouvé de réponse définitive à cette question : pourquoi les couvercles sont ils marqués FHD alors qu'il s'agit de carburateurs THD, HTD ou DHT ?.

Chez le fabricant Solex les séries de carburateur BF et T décrites plus haut ( dans leur version horizontale) ont été précédées par la série F .

[ Image ]

Le FHD vu en coupe .

[ Image ]

Ce type de carburateur , qui n'a pas été monté sur Traction, a servi de base pour les modèles suivants . Il n'est donc pas d'anormal de trouver des similitudes et des pièces communes avec celles-ci . La version FH horizontale a été déclinée en FHD ( cuve à droite) et FHG .

[ Image ] [ Image ]
photos "empruntées" à un site de vente en ligne.

Comme le montre les 2 photos ci dessus, la cuve présentent des différences sensibles avec le modèle le plus ancien que nous avons évoqué, à savoir le THD . Par contre , au niveau du couvercle, on retrouve de nombreux points communs ( le THD en haut, le FHD en dessous). Quelques petites différences, en particulier, l'absence de mise à l'air de la cuve sur le dessus du couvercle .

[ Image ] [ Image ]

La mise à l'air sur le FHD se fait sur le côté du couvercle . T

[ Image ]

Tout laisse donc à penser que ce couvercle du modèle FHD a été conservé, avec des modifications mineures, lors de la mise au point des modèles ultérieurs .

 

 

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 5.05 ms