Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 06 juin 2019

Rénovation d'un démarreur Citroën

directement vers : page 2    

En 2010, alors que je venais de débuter la restauration de ma Traction, j'avais déjà rénové un premier démarreur . J'avais à cette occasion réalisé un premier document , au format word, visible sur ce site et téléchargeable en cliquant sur le lien ci dessous .

révision d'un démarreur citroën (2,9 Mo)

Ce deuxième article sur le même thème du démarreur se propose d'apporter quelques précisions et compléments qui me semblaient intéressants .

J'ai trouvé ce démarreur ,par l'intermédiaire d'un site de vente bien connu,à quelques km de chez moi . Il possède un nez en bronze . J'ai lu ici et là que ces nez correspondaient aux années d'avant-guerre . Malheureusement je n'ai aucune certitude à ce sujet, aucune documentation officielle de la marque Citroën ne l'évoquant . Le fait de retrouver souvent des démarreurs à nez en bronze sur les Traction d'avant-guerre , notamment sur ma 7C, ne constitue pas une preuve, tout au plus un indice, tant cet élément est facile à remplacer .

[ Image ]

Le chanfrein à gauche sur les dents du pignon du lanceur, indique qu'il s'agit bien d'un démarreur de Traction et non d'un véhicule à moteur inversé comme le HY .

[ Image ]

La référence 701065 indique un palier côté collecteur monté jusqu'en novembre 1946 .

[ Image ] [ Image ]

Le palier avant ou "nez" a une longueur de 152 mm , ce qui correspond à la période avril 34-novembre 38

[ Image ]

Les paliers avant et arrière sont fixés par 2 vis de 7 x 27,5 et des écrous spéciaux de 7 x 10 . Ce type de montage indique un démarreur antérieur à novembre 46 . Les bobines inductrices sont en bon état, très propres par rapport à d'autres démarreurs que j'ai démontés .

[ Image ] [ Image ]

Passons à l'induit : mauvaise surprise du côté du lanceur Bendix, le pignon balourdé est hors d'usage, la collerette du pignon est dessertie .

[ Image ]

Pour démonter ce lanceur, rien de plus simple : après avoir déplié l'arrêtoir , on dévisse la vis d'arrêt à l'arrière du ressort d'entrainement .

[ Image ]

Le ressort est maintenu à l'avant par une vis sans tête de 9,5 x 16 , elle même arrêtée par un jonc d'arrêt .

[ Image ] [ Image ]

Ce montage a eu cours jusqu'en novembre 38 où la vis sans tête a été remplacée par une vis à tête hexagonale et un arrêtoir simple , comme on peut le voir sur cet induit démonté sur un autre démarreur.

[ Image ]

Pour démonter le pignon balourdé, il faut dévisser l'écrou rond qui fait butée . Cet écrou est freiné par le métal rabattu dans les 4 encoches , il faut donc jouer un peu de la lime et du burin pour dégager ces fentes .

[ Image ] [ Image ]

Ce pignon a déjà été l'objet d'une réparation de fortune : des traces de soudure maladroite sont visibles . Il va falloir trouver un pignon de secours en bon état et compatible (il existe aussi des pignons à pas rapides, à 4 filets )

[ Image ]

Je dispose dans mon stock de pièces détachées de 3 démarreurs en plus ou moins bon état . Pas de chance avec le premier, c'est le bon pignon, mais visiblement les dents ont bien souffert . Recalé !

[ Image ]

Le deuxième démarreur est monté avec un pignon non balourdé . Ce démarreur est complet et en très bon état intérieur, ce serait dommage de le réduire à une banque de pièces ; bien qu'il soit postérieur à novembre 46 , je décide de le rénover en même temps que le démarreur à nez bronze .

[ Image ]

Le troisième démarreur sera le donneur : le pignon du lanceur est en bon état, un bon nettoyage s'impose cependant .

[ Image ]

On jette un coup d'oeil aux contacteurs . Mis à part celui du démarreur supplémentaire que je vais rénover, les 2 autres ont bien vécu .

[ Image ]

Les 2 élus qui seront rénovés. Avant novembre 46, le levier est à gauche, après cette date il est à droite .

[ Image ]

La borne possède une tête carrée depuis mai 51 . Le démontage ne pose pas de problèmes, il suffit de dévisser la vis de serrage du levier

[ Image ] [ Image ]

On peut alors retirer le tube de maintien de la came enserré par le levier , puis l'axe de la came

[ Image ] [ Image ]

La borne de contact est démontée à son tour .

[ Image ]

Avant de remonter, on peut comparer certains éléments des 2 démarreurs . Les paliers avant ne présentent pas les mêmes découpes . Le modèle post novembre 46 en aluminium, fait 158 mm et est fixé par 4 vis de 5 mm

[ Image ] [ Image ]

En parallèle, j'ai démonté par curiosité le démarreur de la 7 de 36, qui comporte lui aussi un palier avant en bronze . Un détail m'a frappé : contrairement aux autres paliers avant que j'ai pu démonter, celui-ci est alésé à la cote dans la masse, il n'y a donc pas de bague .

[ Image ] [ Image ]

Les induits n'ont pas la même longueur : 323 mm jusqu'en novembre 38 et 330 mm après cette date .

[ Image ] [ Image ]

Sur les modèles antérieurs à mai 51 les balais positifs sont fixés grâce à des vis, on distingue sur la photo de gauche les 2 bornes de connexions sur les bobines inductrices . Après mai 51 (photo de droite), les balais sont directement soudés sur les bobines ,ce qui ne facilite pas la tâche pour les remplacer !

[ Image ] [ Image ]

Une incohérence ( elles sont assez communes chez Citroën à cette époque), le palier arrière du deuxième démarreur porte la référence 701063 qui désigne normalement les paliers d'avant 46 fixé par 2 vis de 7 .

[ Image ]

L'induit ne tourne pas dans des roulements à billes, mais dans des bagues (ou coussinets) de bronze . Les dimensions sont différentes à l'avant et à l'arrière, comme j'avais prévu de longue date de rénover un démarreur, j'avais anticipé l'achat .

[ Image ]

On commence par prendre quelques cotes . Tout d'abord l'induit du premier démarreur : 14,08 .Je n'ai pas de photo digne de ce nom pour l'induit du deuxième démarreur, mais le diamètre mesuré est 14,10

[ Image ]

Puis la bague neuve : le diamètre intérieur est théoriquement 14 . Il ne faut pas oublier qu'au montage le diamètre intérieur va diminuer à cause du rétreint .

[ Image ]

Le palier bronze du premier démarreur : 17 centièmes de jeu , ce n'est pas négligeable, mais au vu du diamètre de la refabrication j'hésite à remplacer.

[ Image ]

Le palier aluminium du deuxième démarreur . 45 centièmes de jeu, on est carrément hors de clous . Ce coussinet sera changé en priorité .

[ Image ]

Avant de monter la bague neuve, il faut la faire tremper une journée dans l'huile, afin qu'elle s'imprègne bien .

[ Image ]

Avec la presse et le bon poussoir, le démontage de la bague s'effectue en douceur .

[ Image ]

La bague d'origine est plus courte que la refabrication : 17 mm contre 19 mm, alors que la théorie dit 18 mm !

[ Image ]

La mise en place de la nouvelle bague ne pose pas de problèmes non plus . Mais une désagréable surprise au moment d'enfiler l'induit dans le palier : ça coince . Le rétreint est beaucoup plus important que ce que j'avais prévu . Je n'ai qu'un foret de 14, qui évidemment passe sans problème . Il me faudrait un alésoir expansible que je n'ai malheureusement pas. Finalement avec, la pâte à roder et pas mal d'huile de coude j'ai réussi à récupérer quelques centièmes et à obtenir ainsi un jeu fonctionnel minimal .

[ Image ]

On continue avec le palier arrière : La bague neuve . Pour une fois, la refabrication semble conforme .

[ Image ]

L'induit, côté collecteur, du premier démarreur .

[ Image ]

Le palier arrière du premier démarreur . Non, seulement, le jeu est important, mais en plus la bague est ovalisée . Ici, il n'y aura pas le choix, il faudra remplacer cette bague .

[ Image ] [ Image ]

L'induit du deuxième démarreur ,

[ Image ]

puis le palier arrière . Le jeu est minime , on conserve en l'état

[ Image ]

Passage sous la presse, à la sortie , encore une mauvaise surprise .

[ Image ]

La bague extraite est une bague de fabrication artisanale, le palier a été réalésé à 20 mm . La bague refabriquée qui a un diamètre extérieur de 18 est inutilisable dans ce cas . Sauf à retrouver ou à réaliser une nouvelle bague , ce palier est bon pour la ferraille .

[ Image ]

La solution est de cannibaliser le démarreur sur lequel j'ai déjà prélevé le pignon du lanceur . Le jeu est supérieur à 25 centièmes, je vais donc là aussi changer la bague .

[ Image ] [ Image ]

Le palier présente les mêmes caractéristiques que celui que j'essaye de rénover , d'ailleurs il porte la même référence, mais ça , comme on l'a vu plus haut, ce n'est pas une preuve . Les balais sont très usés, ils seront remplacés .

[ Image ] [ Image ]

La bague originale était un peu plus longue que la refabrication.

[ Image ]

Voilà c'est fait, on peut passer aux balais .

[ Image ]

On commence par prendre les cotes des balais originaux . On est très proche des valeurs attendues : 17 x 9

[ Image ] [ Image ]

J'avais acheté 2 jeux de balais chez 2 fournisseurs différents. Le premier

[ Image ]

On retrouve ici les travers des pièces refabriquées, avec des cotes fantaisistes . Avec de tels jeux, Les balais flottent littéralement dans les porte-balais, j'ai peur qu'ils ne se mettent en travers . Quand on connait la difficulté à démonter un démarreur sur une caisse de BL ou de 7 , je ne vais pas prendre de risques , direction la poubelle. Les balais , du balai !

[ Image ] [ Image ]

Le deuxième jeu, qui vient de Belgique

[ Image ]

Ce n'est pas vraiment mieux en hauteur

[ Image ]

C'est mieux en largeur . Certains balais sont même carrément au dessus de la cote nominale, heureusement que la lumière dans le porte balais dépasse légèrement 9,10 mm .

[ Image ] [ Image ]

Comme je n'ai qu'un jeu de balais disponible , je ne vais remplacer que ceux du démarreur n°2 . Pour le premier démarreur, je vais me mettre en chasse de balais NOS, ça doit encore se trouver en bourse d'échanges . Les balais sont sertis et soudés . Pour dessouder, j'ai vainement essayer avec un fer à souder de 80 W, puis un autre de 200 W . Impossible d'atteindre une température suffisante

[ Image ]

J'ai récupéré un antique fer à souder ayant appartenu à un électricien . Malgré ses 350 W, ce ne fut pas une partie de plaisir, il fallait insister longtemps pour ramollir l'étain d'époque . Paradoxalement le fil de soudure actuelle ne posait aucun problème pour le montage des nouveaux balais .

[ Image ]

C'est terminé, les balais sont en place.

[ Image ] [ Image ]

la suite sur la page2 : page 2  

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 34.5 ms