Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Rénovation de la ligne d'échappement

Avant même que le moteur ne soit remis en place sur le véhicule, j'avais fait un montage à blanc des 2 collecteurs d'admission et d'échappement pour vérifier la planéité de l'ensemble .

[ Image ]

La cale de 0,1 mm ne passe nulle part.Cela me parait satisfaisant étant donné l'épaisseur des joints

[ Image ]

Il me semblait plus prudent d'attendre que le moteur soit en place dans son compartiment pour fixer définitivement les collecteurs . Mise en place des joints

[ Image ]

Un peu de graisse cuivrée pour éviter que les écrous ne se grippent sur les goujons de fixation . Puis serrage progressif à 2 m.kg .

[ Image ] [ Image ]

L'écran de protection de la dynamo, d'origine, comporte de l'amiante. Il a commencé à s'effilocher, libérant des fibres peu recommandables .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Le support débarrassé de son dangereux revêtement. On voit les ergots , qui une fois pliés retiennent l'isolant thermique

[ Image ]

L'écran thermique, de bonne qualité ( contrairement à celui employé pour l'écran du carburateur) permet d'obtenir un écran de protection efficace et esthétique .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Les éléments nécessaires pour l'assemblage du collecteur avec le tube vertical

[ Image ]

Il n'y avait plus de gougeons sur le collecteur . Le côté "filet court" se monte dans le collecteur . Un peu de graisse cuivrée au cas où il faudrait démonter .

[ Image ] [ Image ]

La suite du remontage de la ligne d'échappement devait être un jeu d'enfant . En comptant large, j'avais prévu 2 à 3 heures de travail . Le tube vertical était encore en bon état , tout comme le tube sous coque . J'ai simplement traité à l'acide phosphorique Le pot d'échappement et le tube de sortie sont neufs . Il s'agit là de mon premier achat d'une pièce détachée pour la Traction . C'était à la bourse de Lipsheim, en 2008, avant même que je n'ai commencé à démonter le véhicule . 5 ans, heureusement qu'il était stocké au sec !

[ Image ]

J'ai récupéré aussi les colliers de fixation, un peu défraîchis certes

[ Image ] [ Image ]

Plaquettes élastiques neuves ( en tapis de convoyeur industriel), une couche de peinture et c'est reparti pour quelques années

[ Image ]

Lorsque j'avais traité le dessous de la voiture j'avais remarqué qu'en plus du système de fixation du tube de sortie, il y avait plus à gauche, un support qui était inutilisé .

[ Image ] [ Image ]

En regardant de plus près, la fixation de l'ancien échappement me parait quand même être un bricolage de fortune, alors que le support de gauche ne semble pas adapté à la fixation des colliers vus plus haut

[ Image ] [ Image ]

Candide comme tout bon néophyte qui se respecte, je pensais remonter toute la ligne comme je l'avais démontée, il y a plus de 4 ans . Je devais rapidement déchanter . Après avoir fixé le tube sous coque , avec le collier ad hoc, je constatais que le tube de sortie débouchait à côté de sa fixation .

[ Image ]

Le tube sous caisse, lui même ne chemine pas parallèlement à l'axe de la voiture, matérialisé par le Vé de renfort du plancher.

[ Image ]

Enfin , pas moyen d'aligner correctement la bride du collecteur d'échappement sur celle du tube vertical : cela bâille beaucoup trop pour être ramené en position lors du serrage, il y aurait un fort risque de casse .

[ Image ]

Un coup d'oeil jeté au catalogue des pièces détachées me donnait un début de solution .Les fixations sous le plancher de la voiture correspondait au premier montage de la ligne d'échappement, et non au montage dit "souple" comme sur les versions postérieures.

[ Image ]

Le tube sous coque devrait donc courir entre les 2 pattes de fixation, et non être déporté vers la droite . On voit à la position des plaquettes en caoutchouc, qu'il y a des contraintes indésirables .En repositionnant correctement le tube sous caisse, le tube de sortie devrait se retrouver sous la fixation originale .

[ Image ]

Pour arriver à un résultat satisfaisant et éviter des contraintes susceptibles de provoquer le bris d'un élément de cette ligne d'échappement ,je décidais de tout reprendre . Première étape, fixation du seul tube vertical sur le collecteur . Le collecteur immpose sa position au tube vertical . Premier constat, la bride du tube vertical est trop proche du plancher, le tube est trop cintré .

[ Image ] [ Image ]

J'avais un autre tube vertical sous la main, celui qui était sur la 7 . Il est en bon état . Il est plus légèrement coudé que celui de la 11 . Je note aussi au passage que, sur celui de la 11, la patte de fixation du tirant a subi une modification .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Montage de ce tube sur le collecteur d'échappement . Déception . Le tube bute sur la joue d'aile et de plus, il descend trop bas sous le plancher de la voiture .

[ Image ] [ Image ]

Il me restait une solution : reformer le tube de la 11 pour gagner le degré ou les 2 degrés d'ouverture supplémentaire . Plus facile à dire qu'à faire lorsqu'on est pas équipé . Chauffage prolongé du tube avec une lampe à souder, mise en appui dans l'étau et à la force des bras, on finit par arriver au résultat escompté . Le tube passe sans toucher la coque .

[ Image ] [ Image ]

Pour fixer le tube sous coque sur les 2 points d'appuis prévus sur la poutre du train arrière, un fer plat percé de 4 trous

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Pour que la garde au sol ne soit pas trop affectée, notamment à cause du silencieux d'échappement, il me paraissait opportun de raccourcir les plaquettes élastiques .

[ Image ]

En attendant de retrouver une hypothétique fixation d'origine 307679 en bourse d'échanges ( pas de refabrication existante de ce type d'éléments), ce montage fera l'affaire .

[ Image ]

Malgré ces modifications, l'alignement des différents élements n'est toujours pas satisfaisant. Redémontage de l'ensemble . Une règle permet de voir que le tube sous caisse a lui aussi été légèrement coudé

[ Image ] [ Image ]

Une chauffe localisée et une mise sous contrainte adaptée permettent de récupérer en grande partie la ligne d'origine du tube .

[ Image ] [ Image ]

Après avoir remonté l'ensemble, j'avais enfin le sentiment de toucher au but : le tube de sortie tombait pile sous son support. Sur le coup , j'en ai oublié de prendre une photo !

Il me fallait encore adapter la fixation de mon collier 309176-309173 au support . 2 équerres faites maison devraient faire l'affaire

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Le montage définitif pouvait commencer . Il restait un dernier point à règler pour cela : remettre en place un tirant (ou entretoise) de maintien du tube vertical, qui était absent sur la voiture . Celui du haut est la fabrication maison, en fer plat de 8 mm . Au milieu, celui récupéré sur la 7 , encore une fabrication artisanale . En bas, un original, pour BL, 0,55 m de long .

[ Image ]

Le vrai en gros plan . Je ne sais pas par contre si le cintrage est d'origine .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Mise à nu de la pièce , puis peinture epoxy . Quand je prépare de la peinture, j'en profite toujours pour recouvrir différentes pièces, et quand c'est possible, je fais en parallèle les pièces des 2 voitures .

[ Image ] [ Image ]

Pour laisser s'écouler l'eau de condensation qui se forme dans le pot d'échappement, j'ai percé un petit trou de 2,5 mm au point le plus bas sur le pot et le coude du tube de sortie .

[ Image ] [ Image ]

Avant remontage, j'ai versé un bon verre d'huile moteur dans le silencieux, tourné le pot dans tous les sens pendant quelques minutes, puis récupéré l'huile en excès par le trou percé plus haut .

[ Image ]

Au remontage, il ne faut pas oublier les joints de bride du tube sous caisse . Les vis sont enduites de graisse cuivrée

[ Image ] [ Image ]

L'écran de la dynamo est en place ,

[ Image ]

le tirant de maintien aussi, avec sa patte de fixation redressée

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Il me tarde désormais d'entendre la belle sonorité de cet ensemble .

[ Image ]

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 5.41 ms