Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 16 juillet 2020

Sommaire : page 2   page 3   page 4  

La refection des freins

Lorsque j'ai sorti la voiture de son sommeil en 2008, j'avais noté que les freins ne fonctionnaient plus . Le démontage avait confirmé qu'une réfection totale s'imposait . En 2012 l'heure du remontage est arrivée .

J'ai prévu le remplacement du maitre cylindre,des cylindres de roue, des flexibles et des garnitures arrières . Les conduites en cuivre m'ont paru suffisamment en bon état pour être conservées : ce n'est pas pour faire l'économie de la petite centaine d'euros que cela représente, mais une fois de plus, je privilégie ,la pièce originale, même défraichie, par rapport aux refabrications aux origines parfois douteuses .

Après le démontage de la tuyauterie, j'ai soigneusement rincé chaque élément avec de l'alcool à brûler . Pour la conduite sous caisse, j'ai opéré "in situ" . L'alcool est envoyé sous pression d'un côté et ressort à l'autre extrémité . La conduite est ensuite purgée avec de l'air comprimé .

[ Image ] [ Image ]

On commence par le pédalier et le maitre cylindre

Le pédalier a été entièrement démonté et repeint, le ressort de la pédale de débrayage a été remplacé . Ci dessous un éclaté des pièces

[ Image ]

Graissage généreux de l'axe, l'assemblage ne pose pas de problème : il suffit de bien positionner les 2 ressorts .

[ Image ] [ Image ]

Plus délicate est en revanche, la remise en place du pédalier . Il faut commencer par redémonter le fourreau de direction. Si j'avais su , j'aurais refait les freins avant de remettre la direction en place . Ensuite enfiler le pédalier sur la colonne de direction , puis remettre les vis dont la tête est dans l'habitacle et l'écrou dans le compartiment moteur . Il vaut mieux avoir les bras très longs si on le fait seul !

[ Image ]

IL s'agit ensuite de fixer le tige de poussoir de maitre cylindre , sans oublier sa clavette récalcitrante. La rainure est sur le dessous de l'axe . J'ai essayé de la coller à la graisse ou avec du ruban adhésif, la retenir avec une pince fine, elle refusait de rester en place . Elle a quand même fini par céder

[ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]

Le tube fixe de la direction est à nouveau en place

[ Image ]

On passe au maitre cylindre . Il a besoin d'une cure de jouvence

[ Image ] [ Image ]

Comme de toute façon, il va être remplacé, j'en profite pour satisfaire ma curiosité en le démontant pour découvrir ses différents composants . Je fais sauter le clips qui retient le piston

[ Image ] [ Image ]

L'état de l'intérieur justifie le remplacement

[ Image ]

Le piston, le ressort, l'ensemble

[ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]

L'original et la refabrication . Cela doit être une des rares pièces de la Traction Avant qui est encore fournie par une grande marque

[ Image ]

L'entrée et la sortie sont bien protégés . Les 2 orifices de communication avec le réservoir

[ Image ] [ Image ]

L'ensemble des raccords avant l'assemblage .Le cache poussière en caoutchouc n'est pas fourni avec le maitre cylindre , il faut l'acheter à part .Les joints en cuivre doivent être changés, il vaut mieux en avoir quelques uns d'avance dans les différentes dimensions

[ Image ] [ Image ]

Il est en place . Poue éviter qu'un élément indésirable s'infiltre dans le circuit, il faut protéger les raccords non connectés . En plus de la liaison au réservoir, il manque encore la tige qui est reliée au contacteur de stop . La photo montre que quelques retouches de peinture seront aussi nécessaires .

[ Image ]

Le mieux est l'ennemi du bien . J'ai pu vérifier cet adage en serrant le raccord du tube avant gauche : pour éviter le risque de fuite à cet endroit, j'ai serré, sans doute au delà du raisonnable, et le raccord s'est fissuré . Je récupérerai celui de la 7 , qui est encore en bon état .

[ Image ] [ Image ]

On continue ensuite avec les freins avant . Les tambours avaient déjà été arrachés au moment du démontage en 2009 puis remis en place sans être resserrés . Ca ne se présente pas trop mal, les garnitures avaient été changées en 1977 aoprès l'acquisition du véhicule . Le cylindre a plutôt mal vieilli

[ Image ] [ Image ]

Dépose de la mâchoire avant . Pas facile d'enlever le ressort de rappel , qui est particulièrement dur, avec une pince plate : pas de photo, il faut les 2 mains ! Aucune difficulté par contre pour dégoupiller et déposer les rondelles des colonnettes puis l'écrou de l'axe d'articulation et sa bague de règlage excentrique

[ Image ] [ Image ]

La mâchoire avant est déposée, celle de l'arrière ne pose pas plus de problèmes . Sauf que la bague excentrique refuse de bouger , malgré l'aspersion répétée de WD40 : elle est grippée sur son axe. Il faut pourtant qu'elle puisse tourner si je veux centrer les garnitures

[ Image ] [ Image ]

A y regarder de près , on voit de nombreuses marques de coups sur la circonférence extérieure de la bague ( elles ne sont pas de mon fait ). Lors d'une précédente intervention sur ces freins , cette bague avait donc déjà posé des problèmes et qui sait si elle avait été débloquée à l'époque . La solution la plus rapide était de l'ouvrir à la scie et de la faire sauter .

[ Image ] [ Image ]

Voilà la bague récalcitrante

[ Image ]

Côté droit, j'ai pu démonter sans problèmes ces bagues, mais là encore , une bizarrerie : une bague faite maison, mais pas vraiment excentrique . Sans doute l'oeuvre d'un professionnel averti !

[ Image ] [ Image ]

On poursuit avec la dépose du flexible de frein . Il faut commencer par dévisser l'écrou du raccord sur la patte-support

[ Image ] [ Image ]

Une fois que cette extrémité est libre en rotation , on peut séparer le flexible du cylindre de roue . Attention ça coule encore

[ Image ] [ Image ]

Pas de difficulté particulière non plus pour déposer le cylindre de roue ,maintenu par 2 vis sur le plateau de frein . Ca passe tout juste,la vis du purgeur reste accrochée, il suffit de la tourner un peu .

[ Image ] [ Image ]

Le cylindre déposé, il est marqué des chevrons et porte un numéro de pièce,ça doit être une pièce d'origine . Pourtant elle n'est pas repertoriée dans le catalogue des pièces détachées

[ Image ] [ Image ]

A première vue , le caoutchouc est juste un peu fendillé .

[ Image ]

Mais si on soulève un peu, voilà ce que l'on trouve .

[ Image ] [ Image ]

De l'autre côté, ce n'est pas mieux.

[ Image ]

Démontage pour voir l'intérieur. Malgré l'aspect peu engageant, pas d'oxydation profonde . La pièce est peut être récupérable, mais cela m'embêterait de redéposer le tambour et de tout refaire à cause d'une fuite à ce niveau .

[ Image ] [ Image ]

Une vue d'ensemble des composants d'un cylindre de roue .

[ Image ]

Avant de remonter le cylindre neuf, il faut récupérer le raccord de connexion au flexible . Le raccord nettoyé muni d'un joint cuivre neuf

[ Image ] [ Image ]

A titre de curiosité, le fournisseur ( belge),en rupture de stock, m'avait livré ma commande en deux fois, le matériel n'est pas identique . Mais "made in France", ça rassure !

[ Image ] [ Image ]

Le plateau de frein est nettoyé et repeint . Test de la came de réglage des segments pour voir si elle n'est pas grippée . Le cylindre est en place

[ Image ] [ Image ]

Le flexible neuf est différent de l'original : il est moins long et son diamètre est moindre .

[ Image ] [ Image ]

L'ancien flexible a fait son temps

[ Image ]

Il faut replacer le raccord à fixer sur la patte-support . L'étanchéité est obtenue grâce au joint qui se trouve à l'extrémité du flexible .

[ Image ] [ Image ]

Le flexible est d'abord vissé sur le cylindre

[ Image ]

On visse ensuite sur la patte support . Il ne reste plus qu'à revisser le tube en cuivre ( ici protégé par un morceau de ruban adhésif, pour éviter qu'un corps étranger ne tombe dans le circuit )

[ Image ] [ Image ]

La suite sur la page 2: ici

retour à l'accueil : ici

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 9.25 ms