Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Combien ça pèse ?

La littérature officielle , à savoir le mémento technique Citroën, nous donne la masse à vide d'une Traction sortie d'usine. Cette masse varie entre 900 kg pour une 7A à 1330 kg pour une 15-6 Familiale .

[ Image ]

Une autre page de ce mémento nous offre quelques précisions supplémentaires avec la valeur des masses du train avant, du moteur,... .

[ Image ]

La coque

 

Une question maintes fois soulevée mais pour moi toujours restée sans réponse probante : quelle est la masse de la coque nue d'une Traction ? La restauration totale de la 7 est pour moi l'occasion d'apporter une réponse concrète à cette interrogation .

La coque est entièrement deshabillée, mais repose néanmoins sur 2 trains roulants rudimentaires dont il faudra déduire les masses .

[ Image ]

Les mesures sont réalisées à l'aide de 2 pèse-personnes d'avant l'ère digitale. Avant d'effectuer les mesures , j'ai pris la peine de vérifier la justesse des valeurs indiquées par les 2 balances

Bien que cela n'ait aucune influence sur le résultat final , mais simplement pour respecter la symétrie gauche-droite, je commence par mettre la voiture , ou plus exactement son plancher, dans un plan horizontal . A l'aide de 4 crics, la coque est montée sur des cales de 5 à 6 cm de haut ( = hauteur des pesons ) et mise à niveau

[ Image ] [ Image ]

On commence par l'arrière : on lit d'abord à droite

[ Image ] [ Image ]

Puis à gauche . La valeur est légèrement différente de la précédente . J'ai constaté, avec une certaine surprise, que le rapport entre la masse mesurée à gauche et à droite est très sensible à "l'horizontalité" : en rehaussant de quelques mm un côté ou l'autre, on observe une différence significative de l'ordre de plusieurs kg . Quitte à me répéter cela ne joue que sur la répartition , mais pas sur le total, donc les valeurs mesurées ici peuvent être retenues .

[ Image ]

On passe ensuite à l'avant .Le dispositif est en place ,vérification avec le niveau à bulles . Il faut encore peaufiner le réglage

[ Image ]

On ne doit pas être très loin de la vérité

[ Image ]

Il n'y a plus qu'à lire : la photo de gauche , c'est à droite et la photo de droite c'est à gauche . Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué !

[ Image ] [ Image ]

La masse brute totale de la coque est donc de : 70 + 68 + 44 + 44 = 226 kg .

Il reste maintenant à déduire la masse des supports à roulettes provisoires.

Le véritable train arrière étant désormais en place sous la coque, j'ai pu récupérer le dispositif à roulettes arrière pour le peser

[ Image ] [ Image ]

Pour le train avant, comme l'original ne sera pas remonté avant l'an prochain voire plus tard, j'ai mis l'avant de la coque sur cales pour démonter le support à roulettes et le poser sur la balance avant de le remettre en place .L'image n'est pas très nette, la balance indique 10,7 kg

[ Image ]

En arrondissant à l'unité, on peut calculer la masse nette de la coque : 226 - 14 - 11 = 201 kg .

L'incertitude sur toutes les mesures effectuées étant de l'ordre de quelques kg, nous nous contenterons de conclure que la masse d'une coque de 7 ou de 11 BL est très proche de 200 kg.

 

Le groupe propulseur moteur-boite

 

L'ensemble moteur-boite de la 7 est toujours en attente de réfection , remisé sur un chariot depuis 2011 . C'est l'occasion de le dépoussiérer pour le peser .

La portée maximale de la balance étant de 120 kg, il en faut 2 pour supporter la masse de l'ensemble , et on flirte avec les limites du dispositif : en effet suivant Le positionnement de la balance placée à l'arrière, on dépasse le seuil de 120 kg, il a donc fallu tâtonner pour réaliser une répartition des masses convenables .

[ Image ]

J'ai rééquipé le groupe propulseur de tous ses éléments périphériques pour qu'il se retrouve dans la configuration "extrait de la voiture" . L'observateur averti aura cependant remarqué l'absence de quelques accessoires : tôles de protection du carburateur et de la pompe à essence, tuyau d'alimentation pompe à essence-carburateur,... . La sangle de sécurité n'est pas tendue, l'ensemble repose totalement sur les balances

[ Image ]

Lecture des indications données par les balances

[ Image ] [ Image ]

La masse brute totale d'un ensemble moteur-boite 7C de 1936 ,entièrement équipé de ses accessoires, est donc de : 101 + 115 = 216 kg .

Les périphériques

 

Il y a quelques années en arrière j'avais déjà mesuré la masse ( qu'on ne trouve pas dans les ouvrages de référence) des principaux périphériques .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]

On reprend le tout dans un tableau . D'un moteur à l'autre, suivant le millésime, les valeurs mesurées ici ne devraient pas changer de manière significative .

[ Image ]

La boite de vitesses

 

Pour la boite de vitesses , le mémento technique indique 41 kg.

Surprise, quand on pose une boite sur la balance

[ Image ]

Malgré un assemblage peu conventionnel, avec la cloche d'embrayage, on retrouve la valeur théorique attendue .

[ Image ] [ Image ]

J'ai en chantier depuis un certain temps une boite de vitesse, on peut en profiter pour peser quelques éléments : les carters nus de boite et d'embrayage

[ Image ] [ Image ]

L'élément le plus lourd de la boite : le différentiel

[ Image ]

Bien que ne faisant pas partie de la boite de vitesses, j'ai pesé aussi le mécanisme d'embrayage

[ Image ]

Et pour en finir avec la boite de vitesses, un tableau de synthèse

[ Image ]

Le moteur

 

Pour le moteur , le mémento technique indique 157 kg pour une 7C ou une 11 . Le fait qu'il y ait une valeur unique apparait paradoxal, puisque des premiers moteurs de 7C aux derniers moteurs 11 D, il y a eu quand même de nombreuses évolutions touchant une grande partie des éléments constitutifs . Pour n'en citer que quelques unes :vilebrequin, pré-perfo , perfo puis 11D, culasse 72x100 ou 78 x 100, idem pour les chemises et pistons, les bielles,..., sans oublier la plus importante ,le passage du volant moteur à une version alourdie de plusieurs kg . Tous ces changements ont nécessairement eu une incidence sur la masse totale du moteur , la valeur théorique de 157 kg est donc surtout indicative

Je ne dispose pas d'un moteur complet, mais il ya quelques années en arrière j'avais démonté un moteur de 1953 dont les éléments ,dans leur presque totalité étaient encore stockés dans mon garage . L'idée est donc de peser le moteur , pièce par pièce , afin d'obtenir la masse totale .

Pour commencer les éléments les plus lourds : le bloc moteur avec ses paliers , le vilebrequin et le volant moteur alourdi .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

la culasse et l'arbre à cames

[ Image ] [ Image ]

Les résultats de toutes les mesures sont consignés dans un tableau

[ Image ]

Nouvelle surprise, on est bien loin de la valeur donnée par le mémento technique . Le tableau ne prend pas en compte l'intégralité des pièces du moteur, en particulier, il manque une grande partie de la visserie et des petites pièces comme les arrêtoirs, mais cela doit représenter tout au plus 2 ou 3 kg .

On peut aussi se servir des données trouvées plus haut pour retrouver la masse du moteur

- masse de l'ensemble moteur-boite de 7C équipé complètement : 216 kg

- masse de la boite de vitesses : 41 kg

- masse des périphériques : 33 kg

On peut en déduire la masse du moteur , à savoir 142 kg (216- 41 - 33 = 142 )

La masse déterminée ainsi est un peu plus importante que celle trouvée en additionnant la masse des éléments séparés . C'était attendu puisque dans ce cas la masse du moteur inclut celle de l'embrayage . Mais on n'atteint toujours pas les 157 kg attendus

Je ne mets bien sûr pas en doute la valeur donnée par Citroën, je pense simplement que pour eux le terme "moteur" englobe des éléments supplémentaires que je n'ai pas listés dans mon tableau . En reprenant le dictionnaire des réparations, opération 114 "révision d'un moteur", il est clairement question de la pompe à eau, de l'embrayage et des collecteurs d'admission et d'échappement . Peut être s'agit-il d'intégrer ces organes pour arriver à la valeur théorique, ce n'est qu'une hypothèse, mais au vu des mesures cela correspondrait plutôt bien . Je laisse le soin au lecteur de ces lignes d'établir ce petit calcul à partir des différentes données de la présente page !

 

Le train arrière

 

Au cours du réassemblage du train arrière j'ai pesé quelques uns des éléments qui le composent.

[ Image ]

Avant de reposer le train arrière sur la voiture, j'ai pris le soin de le mettre sur la balance.

[ Image ] [ Image ]

Cette valeur est en contradiction avec celle qui est indiquée dans le mémento technique, à savoir 55 kg . En fait j'ai posé sur le plateau de la balance plus que l'entité appelée improprement "essieu arrière" dans le mémento technique

Il faut sans aucun doute soustraire à la valeur mesurée ici la masse du moyeu tambour et des freins.

Masse d'un tambour arrière 10" : 6 kg ; masse d'un jeu de machoires arrière garnies : 1,5 kg . Soit un total de 2x(6 + 1,5) = 15 kg . Si on rajoute à cela la masse des cylindres de roues, de la tuyauterie de frein et la visserie, on ne doit plus être loin des 17 kg de différence relevés plus haut .

<

 

La suite... dans quelque temps

p> 

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 63.94 ms