Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Rénovation d'une pompe à eau

directement vers : moteur pré-perfo page 4    

Bien que disposant déjà de plusieurs pompes à eau , je n'ai pas hésité à acquérir celle ci-dessous à la bourse de Lipsheim . Elle possèdait un élément rare : le graisseur Técalémit à double clapet référencé 88982 dans le catalogue des pièces détachées .

[ Image ] [ Image ]

En 2010, alors que je venais de débuter la restauration de ma Traction, j'avais déjà rénové une premiere pompe à eau . J'avais à cette occasion réalisé un document , au format word, visible sur ce site et téléchargeable en cliquant sur le lien ci dessous .

révision d'une pompe à eau

Cette page se propose d'apporter quelques précisions et compléments qui me semblaient intéressants .

Le démontage ne pose aucun problème . On commence par l'écrou crénelé de la poulie . Comme d'habitude, un arrosage préalable de dégrippant pour faciliter les choses . On retire la goupille . Les 4 taraudages de la poulie sont rafraîchis .

[ Image ] [ Image ]

Pour immobiliser la poulie en vue de deserrer l'écrou, je ressors mon outil de maintien artisanal .

[ Image ] [ Image ]

Bien que le montage ne soit pas conique, la poulie résiste , grippée sur l'axe . Un arrache s'avère nécessaire pour la retirer .

[ Image ] [ Image ]

Il faut ensuite dévisser la vis de blocage de l'écrou presse-étoupe .

[ Image ] [ Image ]

Pour dévisser l'écrou-presse étoupe , j'ai fait l'acquisition de la clé à ergot ad hoc . elle permet de démonter ou de remonter, sans l'abîmer, cet écrou en laiton .

[ Image ]

Il y a peu de place entre le corps de pompe et l'écrou et la clé passe tout juste .

[ Image ]

sous la presse, on repousse de quelques centimètres l'axe de la pompe, jusqu'à découvrir les segments d'arrêt

[ Image ]

Les segments d'arrêt sont déposés, on peut repasser sous la presse pour sortir l'axe entièrement .

[ Image ]

Voilà c'est fait .

[ Image ]

Les graisseurs sont démontés à leur tour.

[ Image ] [ Image ]

La curiosité me pousse à démonter sans plus tarder le graisseur à double clapet . Sous la vieille graisse , à part le ressort interne, on ne distingue pas grand chose .

[ Image ] [ Image ]

On y voit plus clair lorsque tous les éléments sont nettoyés . En fait, il y a 2 graisseurs : l'un externe pour charger la réserve de graisse, l'autre , interne pour graisser l'axe de la pompe

[ Image ]

Les 4 encoches , dans lesquelles, le ressort fait "cliquet"

[ Image ]

Le graisseur remonté a bien meilleure allure maintenant

[ Image ]

Le nettoyage laisse apparaitre les références des différentes pièces . La poulie 451546 montée pendant toute la période de production .

[ Image ] [ Image ]

La turbine 451406, de diamètre 70 mm, montée jusqu'en septembre 50 où elle est remplacée par une turbine de 80 mm

[ Image ]

Le couvercle de pompe, 451969, entraxe des trous inférieurs de fixation sur culasse de 93 mm , monté jusqu'en mai 1955

[ Image ]

Le corps de pompe , 451970, référencé dans le catalogue des pièces détachées de 1945 mais disparu dans celui de 1948 et remplacé par une version baguée 456294

[ Image ]

Contrairement à la première pompe que j'ai rénovée il y a quelques années, je n'ai pas démonté la douille de corps de pompe . Je me contente de vérifier qu'elle est à la bonne cote par rapport au plan de joint

[ Image ] [ Image ]

La pompe est remontée, je n'ai pas détaillé le remontage puisqu'il est déjà relaté dans le document indiqué en lien en début de page .

[ Image ]

Il reste encore à rénover le ventilateur . Pour le décapage, comme souvent, je privilégie l'électrolyse . Bien peu de peintures résistent à ce traitement

[ Image ]

Chaque fois que cela est possible, je prépare les pièces pour la 11 mais aussi pour la 7 dont la mise en chantier approche lentement . Déception pour moi, après un dernier brossage, les 2 hélices montrent des cratères de rouille trop profonds à mon goût

[ Image ] [ Image ]

Dans mon stock de pièces , je dispose d'autres pompes récupérées à gauche et à droite . Démontage du ventilateur

[ Image ] [ Image ]

Les vis épaulées de 6 x 25 référencées 461835

[ Image ]

L'hélice démontée avec ses éléments de fixation . On ne voit pas ici la rondelle acier de 25 x 52 qui est restée collée sous la rondelle caoutchouc de gauche .

[ Image ]

Retour à la case électrolyse

[ Image ]

Cette fois-ci pas de soucis de rouille profonde ni de fissures apparentes . Un peu de peinture . Les puristes feront remarquer que la couleur jaune n'est pas d'origine et jure un peu avec l'ensemble bloc-moteur . La première hélice de ventilateur que j'ai rénovée et qui tourne sur la 11 est bien de couleur verte , mais comme j'ai failli me faire surprendre par celle ci, moteur tournant, j'ai décidé de la rendre plus visible .

[ Image ]

Les rondelles entretoises . A droite, les rondelles 585003 (6,5 x 14 x 4) , à gauche les rondelles 453218 (8.5 x15 x 9) qui apparaissent dans le catalogue des pièces détachées de 1948

[ Image ]

Le démontage des 2 pompes m'a permis de récupérer 2 jeux de vis épaulées de 6 x 25 . Surprise, le jeu de gauche est constitué de vis dont la longueur n'est que de 20 mm . Je suppose que ces vis ont été raccourcies lors d'un montage "bancal" avec les mauvaises entretoises .

[ Image ]

Le caoutchouc des rondelles 461838 pour montage élastique du ventilateur a perdu sa souplesse . J'en retaille dans une vieille chambre à air .

[ Image ]

Pour l'arrêtoir 461837, il est plus prudent de repartir sur du neuf . La refabrication , pour une fois, est de bonne facture et se monte sans problèmes .

[ Image ]

Tous les éléments avant le montage .

[ Image ]

retour à moteur pré-perfo , page 4: moteur pré-perfo page 4    

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 8.04 ms