Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

directement vers : page 1  

La refection des sièges ( page 2)


Le remontage commence. Je recycle d'abord la ouatine de comblement qui avait été placée sous le revêtement en skaï lors de la précédente refection du siège .

[ Image ]

Afin de combler les creux subsistants , j'ai prévu de rajouter une couche de ouate polyester 200 g/m2 . Elle se trouve en rouleau, ici en 1,50 m de large

[ Image ]

Une pièce est découpée et cousue sommairement sur le matelassage en toile de jute

[ Image ] [ Image ]

La nouvelle garniture.

[ Image ] [ Image ]

Sur un des côtés, le panneau inférieur est fixé par une bande velcro

[ Image ]

Pour la mise en place : il faut glisser la garniture entre l'assise et le dossier, il ya juste la place pour passer

[ Image ]

Il faut un peu de patience pour le mettre en place , en veillant à ce que le tissu soit correctement tendu et de manière symétrique par rapport aux bords .

[ Image ] [ Image ]

On peut fixer le tissu à l'avant avec de la semence de tapissier . Comme il faut tendre le tissu en même temps, j'ai dans un premier temps fixé sommairement à l'aide d'une agrafeuse : c'est plus facile à faire d'une main que de manipuler marteau et clous !

[ Image ]

On a bien pris soin de ne pas clouter jusqu'aux tubes . On replie le tissu autour du tube jusqu'à l'entourer . On cloue pour maintenir

[ Image ] [ Image ]

On termine alors de clouer à l'avant .

[ Image ]

Maintenant que le tissu est en place et fixé,et avant de refermer le dessous, on peut poser les boutons

[ Image ]

Au niveau de l'assise, les boutons sont fixés avec du fil de fer (diamètre 1,05 mm pour l'original ). Après avoir copié l'emplacement exact du bouton sur l'ancienne garniture,le fil de fer est mis en place à l'aide d'une aiguille de tapissier modèle XXL . Pas évident de trouver du premier coup la tension à donner au fil de fer pour que le bouton ne ne flotte pas ou sans l'enfoncer outre mesure dans l'assise .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Les 2 boutons sont en place .

[ Image ]

Dernière opération sur l'assise : fermer le fond . Ce fut pour moi l'occasion de faire mes premiers pas de "couturier", sous le contrôle de ma chère et tendre moitié .

[ Image ] [ Image ]

C'est un peu hésitant au début, mais c'est loin d'être insurmontable

[ Image ] [ Image ]

On peut maintenant revenir au dossier

[ Image ]

Suite au deshabillage partiel, il faut refixer avec de la ficelle le matelassage sur le treillis et repositionner la ouatine de comblement entre tubes de l'armature et toile de jute .

La couche superficielle de la ouatine adhérait aussi au tissu de la garniture : il a fallu procéder avec précaution au déhoussage

[ Image ]
[ Image ] [ Image ]

C'est pratiquement en place comme à l'origine.

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Mise en place de la ouate polyester, maintenue en place grâce à quelques ligatures

[ Image ]

La garniture est ouverte aux 2 extrémités, mais elle a evidemment un sens: le passepoil est en haut, à l'arrière .

[ Image ]

On enfile la garniture

[ Image ]

Il faut contourner le tube de l'armature. Pour ce faire , on découpe une languette , on tourne autour du tube et on cloue

[ Image ] [ Image ]

On rabat ensuite le tissu et on cloue

[ Image ]

On applique la même technique pour le bas du dossier

[ Image ] [ Image ]

Là aussi on cloue le rabat

[ Image ]

La garniture étant définitivement en place, on peut fixer les boutons : C'est un peu différent de l'assise : les boutons sont fixés avec de la ficelle qu'il faut nouer en glissant la main entre le treillis métallique et la garniture .

[ Image ]

Voilà, c'est fait.

[ Image ]

A l'arrière du dossier, le tissu est un peu lâche et à tendance à flotter : je vais rembourrer un peu avec la natte polyester

[ Image ]

La pièce est glissée sous le tissu.

[ Image ]

puis fixée sommairement en haut pour qu'elle ne glisse pas.

[ Image ]

Il ne reste plus qu'à fermer la garniture : c'est reparti pour la couture, d'abord en haut .

[ Image ] [ Image ]

puis en bas : le tissu est positionné et maintenu avec des aiguilles

[ Image ]

Le passepoil doit être rentré dans le tissu .

[ Image ]

Pour faciliter la mise en place, je coupe un petit morceau du jonc cylindrique à l'intérieur du passepoil .

[ Image ] [ Image ]

Il n'y a plus qu'à coudre .

[ Image ]

La couture terminée .

[ Image ]

Et voilà, il ne reste plus qu'à faire le deuxième .

[ Image ]

Il suffit de demander, le voici .

[ Image ]

Les deux font la paire . Je pressens qu'il va falloir les stocker quelques mois avant de le les monter dans la voiture !

[ Image ]

retour sur la page 1 : page 1  

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 12.21 ms