Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Position du centre de gravité d'un groupe moteur-boite de Traction

L'objectif de cette page est répondre à une question posée sur le forum GMT, dans le cadre d'un débat sur la suspension du groupe propulseur de la Traction . La question est la suivante : Quel est le "poids résiduel" supporté par la butée arrière ?

Pour retrouver le fil de cette discussion cliquez sur le lien ci dessous

suspension arrière moteur

Toutes les observations et mesures sont obtenues à partir de l'ensemble moteur-boite complet d'une 7C de 36, mais il est vraisemblable qu'elles différent assez peu dans le cas d'un autre modèle à 4 cylindres, 11 perfo ou 11D . Tous les périphériques sont présents : dynamo,démarreur, collecteurs,...seul manque le liquide de refroidissement dans le bloc

Le dictionnaire des réparations préconise de soulever le groupe moteur-boite à l'aide d'une chaine passant sous la pompe à eau . L'ensemble penche légèrement vers l'arrière,mais est quasiment équilibré . Il suffit d'exercer un effort peu important pour maintenir le groupe en position horizontale

[ Image ]

Pour mesurer cette force , c'est à dire celle équivalente à la réaction exercée par le boitier de butée arrière , l'idéal aurait été de le faire à l'aide d'un dynamomètre dit de traction ( le t minuscule trouve ici toute son importance) . Ne disposant pas d'un tel instrument, je me contenterai d'un vieux pèse-personne . Le montage est des plus rudimentaires : la butée prend appui sur le pèse-personne par l'intermédiaire d'une planchette . Avec la grue d'atelier, on joue sur la hauteur de levage pour amener le groupe en position horizontale .

[ Image ]

La mesure est plutôt en accord avec le ressenti. Le résultat varie assez peu en variant légèrement l'inclinaison du groupe moteur-boite .

[ Image ]

On passe à la deuxième phase : le groupe est maintenant suspendu au niveau du support de boite de vitesses . Par précaution, j'ai démonté le ventilateur qui se trouvait trop près de la chaine

[ Image ]

La position d'équilibre est radicalement différente . Impossible pour moi , sauf à me démettre une vertèbre,de replacer l'ensemble en position horizontale . Ne sachant pas si le couvercle de boite est assez résistant pour supporter tout le poids du groupe propulseur , je n'ai pas insisté dans cette position .

[ Image ]

Après avoir délicatement déposé l'ensemble à terre , on peut passer à la mesure de la réaction d'appui sur la butée arrière . Comme il n'est pas question pour moi de soulever l'arrière , je glisse un cric bouteille entre la butée et la balance ( evidemment j'ai taré la balance pour compenser)

[ Image ] [ Image ]

On peut comprendre maintenant pourquoi c'est difficile de soulever l'arrière dans ces conditions .

[ Image ]

Comme de toute façon, j'avais prévu de désaccoupler moteur et boite, j'en profite pour satisfaire ma curiosité et voir ce qu'il en est au niveau de l'équilibre de la boite seule .Ca penche logiquement vers l'avant .

[ Image ]

Rapporté à la masse totale de la boite( 41 kg), le déséquilibre est moins important que je ne le pensais , mais de toute façon, c'est hors sujet !

[ Image ] [ Image ]

On peut aussi se remémorer ses cours de physique de collège où l'on apprend que le le centre de gravité d'un solide suspendu à un fil se trouve sur la verticale matérialisée par ce même fil .

[ Image ] [ Image ]

Le centre de gravité se trouve à l'intersection de ces 2 droites : il se situe donc très exactement à peu près à l'endroit indiqué par la flèche . Afin d'éviter tout malentendu ou interprétation erronée, je précise que le point G représente le centre de gravité .

[ Image ]

Pour finir , si certains souhaitent se lancer dans des calculs plus approfondis, j'ai procédé à quelques mesures qui pourraient éventuellement se révéler utiles . En particulier il m'a paru intéressant de mesurer la longueur de la cloche d'embrayage . En effet , on peut observer que le point de levage préconisé ( sous la pompe à eau ) se situe à peu de chose près au niveau de la liaison cloche- bloc moteur et que le diabolo de fixation sur le couvercle de boite est peu ou prou dans le plan de séparation boite-cloche .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

On récapitule .La longueur totale du bloc moteur est mesuré jusqu'au milieu de la butée en caoutchouc .

[ Image ]

Pour l'anecdote j'ai mesuré la masse ( qu'on ne trouve pas dans les ouvrages de référence) des principaux périphériques afin de pouvoir déterminer la masse totale du groupe moteur-boite .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]

On reprend le tout dans un tableau . D'un moteur à l'autre, suivant l'équipement, en particulier le volant moteur alourdi, cela ne devrait pas varier de plus de quelques kg .

[ Image ]

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 36.19 ms