Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

directement vers : page 2  

Mise en place de l''habillage latéral


Sur les berlines légères antérieures à 1939 , la toile de pavillon étant limitée au pavillon, il y a lieu d'habiller l'entourage de lunette arrière, les custodes, les dessus de portière , les passages de roue et les pieds de milieux . Les photos suivantes donnent un aperçu de la situation avant rénovation

L'entourage de lunette arrière et la custode,

[ Image ]

le passage de roue,

[ Image ]

L'entourage de lunette arrière et la custode,

[ Image ] [ Image ]

Pour commencer, il s'agit de remettre en place le bois de pied de milieu . Ces éléments étant en mauvais état, j'ai préféré repartir sur du neuf . Les pièces d'origine ont servi de gabarit pour débiter les nouvelles dans du contreplaqué de 8 mm . Comme souvent j'en profite pour fabriquer les pièces nécessaires à la restauration de la 7

[ Image ]

La pièce en place, côté droit . On remarque sur la photo des découpes supplémentaires liées à la pose de ceintures de sécurité que je documenterai sur une autre page .

[ Image ]

Ensuite, on fixe le boudin de porte . J'ai conservé les originaux pour servir éventuellement de modèles . Etonnamment, le boudin avant et arrière ont quasiment la même longueur : 2,48 m contre 2,49 m . A droite la refabrication livrée en un rouleau d'un peu plus de 10,3 m , ça devrait suffire .

[ Image ]

La refabrication est assez différente de l'original, qui est fait d'un tissu bouclé et d'une âme centrale beaucoup moins souple .

[ Image ] [ Image ]

La pose s'effectue sans trop de problèmes . Il suffit de suivre les courbures de la portière en plaquant le boudin contre la tôle. Mise en place à l'aide de quelques agrafes, puis fixation définitive avec de la semence de tapissier .

[ Image ] [ Image ]

Pour faciliter la mise en place dans l'angle, il faut entailler la bordure de fixation .

[ Image ]

La seule petite difficulté à surmonter : fixer les 2 extrémités du boudin sous la baguette de seuil . L'âme en caoutchouc est trop volumineuse

[ Image ] [ Image ]

Il suffit de couper une partie de l'âme et d'entailler le reste pour qu'elle s'écrase plus facilement .

[ Image ] [ Image ]

Voilà c'est fait, ça n'a pas l'air de bouger.

[ Image ] [ Image ]

Les supports d'habillage sont en assez mauvais état : je décide de tout refaire .

[ Image ] [ Image ]

Quelques vues de détail de ces éléments. Le tissu "velours" a été posé lors d'une précédente rénovation, il est agrafé sur le tissu d'origine

[ Image ] [ Image ]

Le tissu d'origine quant à lui est cousu sur le support en carton, avec une couture "décorative" .

[ Image ] [ Image ]

L'habillage du montant de pare-brise est en très mauvais état : incomplet d'un côté et cassé en plusieurs morceaux .

[ Image ] [ Image ]

Les dessus de portières ont été percés pour mettre en place des crochets de fixation , mais pour fixer quoi ? .

[ Image ] [ Image ]

Ces supports sont réalisés en carton de 2à 3 mm d'épaisseur . Comme je ne dispose de ce genre de matériau, je les découpe dans du contreplaqué de 3mm qui allie résistance et souplesse .

[ Image ]

Les supports d'habillage les plus importants en surface sont ceux qui recouvrent les custodes . Ils sont aussi réalisés à partir de ce carton noir vu plus haut . Chance pour moi, ils en plutôt en bon état : seules les pattes qui courent entre le passage de roue et la portière arrière sont légèrement gondolées .Ici le côté gauche .

[ Image ]

. Le tissu a été entièrement collé sur le carton lors de la précédente rénovation . Il faut l'arracher en aidant un peu avec un grattoir .

[ Image ]

Après le retrait assez aisé du tissu, ponçage du support afin que sa surface soit la plus lisse possible . Toutes les irrégularités resteront visibles à travers le tissu collé .

[ Image ]

Quelques images pour montrer l'agencement de ces éléments : ils sont faits de plusieurs parties assemblées à l'aide d'agrafes

[ Image ] [ Image ]

L'arrière . Je n'ai pas compris le rôle de la toile de jute, je ne pense pas que ce soit un renfort .

[ Image ] [ Image ]

Montage à blanc pour voir si rien ne cloche . Pour une mise en place correcte des 2 panneaux,il faut fixer le cadre de la lunette arrière .

[ Image ]

Les panneaux doivent être glissés dans la rainure de la tablette arrière.

[ Image ]

Au niveau du passage de roue, pas de problème non plus .

[ Image ]

On devine sur la photo où le bords supérieurs des panneaux ont appuyé . C'est un détail à mémoriser pour savoir où planter les pointes pour la fixation .

[ Image ]

On peut passer à l'habillage des panneaux . Il y a deux pièces de tissu . L'original était d'un seul tenant .

[ Image ] [ Image ]

Mise en place du tissu sur la patte,

[ Image ]

puis la deuxième pièce de tissu .

[ Image ]

fixation provisoire des 2 pièces à l'aide de quelques épingles.

[ Image ]

fixation définitive du tissu sur la patte . J'ai fait le choix de ne pas coller , pour tenter de masquer les imperfections du support . J'ai simplement tendu le tissu et fixé au dos de la patte avec des agrafes . Cela tient très bien .

[ Image ]

Découpe de la demi-lunette arrière, en laissant de quoi faire un rabat .

[ Image ]

On peut maintenant coller la grande pièce de tissu . J'ai oublié de prendre des photos pour la partie gauche , les 2 photos suivantes montrent donc l'élément droit . Pour les raisons évoquées au dessus,je ne colle le tissu que sur la partie custode : au dessus et en dessous de la lunette, j'ai juste agrafé .

[ Image ]

C'est collé, reste à agrafer .

[ Image ]

C'est fait . Un aperçu de l'arrière .

[ Image ]

Pour finir un peu de couture .

[ Image ]

Un aperçu de près .

[ Image ]

Les deux éléments terminés

[ Image ] [ Image ]

Les mêmes en place sur la voiture . En bas, ils sont maintenus par la rainure de la tablette arrière et en haut par des clous" tête homme" dans la tresse en papier sur laquelle est fixée la toile de pavillon .

[ Image ]

la suite sur la page2 : page 2  

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 4.61 ms