Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Sommaire : page 1  

La réfection du circuit électrique (page2)

La branche principale

L'ancien faisceau : comme il n'y avait aucun repère de couleur, j'avais étiqueté chaque brin . Au bout du compte cela n'aura servi à rien !

[ Image ]

On commence par la branche qui relie entre elles les 2 barrettes E et F . Elle comprend donc les 3 fils codes, phares, veilleuses et le fil du clignotant avant droit , qui lui ira jusqu'à la barrette R bis sous l'auvent

[ Image ]

Sur mon véhicule , cette branche passait à l'avant de la traverse sous radiateur, comme en témoignent les 2 attaches visibles sur la photo . J'ai cru comprendre que sur certaines voitures, elle passait à l'arrière de la traverse . On met en place provisoirement pour ajuster les fils à la bonne longueur

[ Image ]

On ajoute ensuite les 2 fils des klaxons . Ici je triche un peu, ces fils ne vont que jusqu'à la barrette F qui possède dans mon cas 5 bornes (c'est à dire 2 disponibles pour les avertisseurs).

[ Image ]

On emballe le tout dans de la gaine extensible

[ Image ]

On enveloppe ensuite la gaine , qui fait un peu trop "moderne" avec du ruban adhésif toilé . Au cas où, je dilate la gaine en introduisant un tuyau souple avant de l'enrubanner pour pouvoir éventuellement tirer des fils supplémentaires au cas où . Sage précaution comme on le verra par la suite !

[ Image ]

Cette branche peut maintenant être intégrée au faisceau principal .

[ Image ] [ Image ]

On passe ensuite à la mise en place et au branchement des relais pour les feux avant . Pour connecter les bornes des relais il faut des cosses plates . J'ai récupéré sur une vieille platine de machine à laver , les étuis isolants des cosses pour éviter les courts-circuits

[ Image ] [ Image ]

Ci-dessous le schéma de branchement

[ Image ]

Les 2 relais sont fixés sur les vis du réservoir d'huile de frein

[ Image ]

On prépare le montage ex situ . D'abord l'alimentation du circuit commandé par la borne 1 de la barrette R

[ Image ]

Liaison à la masse du circuit de commande

[ Image ]

Alimentation du circuit de commande à partir du commodo

[ Image ]

Le circuit commandé est relié aux feux avant

[ Image ]

Voilà c'est en place

[ Image ] [ Image ]

On peut maintenant tirer les fils sur le jambonneau gauche et qui relient le commmodo et la barrette R à la barrette F, ainsi qu'au contacteur stop

[ Image ]

Les fils pendouillent partout

[ Image ]

je confectionne ensuite une gaine qui va protèger les fils partant du commodo . Un morceau de gaine extensible tiré sur un tube de diamètre 25, est entourée de ruban toilé

[ Image ] [ Image ]

La gaine reste souple , peut être coudée facilement et les fils restent libres à l'intérieur .

[ Image ]

Les fils sont ajustés sur place et solidarisés provisoirement par des colliers en rilsan( supprimés lors de l'enrubannage), puis l'ensemble est redémonté de la voiture.

[ Image ]

Le faisceau principal nu ( ou presque)

[ Image ]

A ce stade, je change légèrement mon plan de câblage initial . J'avais prévu de faire courir le fil 11, reliant le régulateur à la borne 1 de la barrette R , sous l'auvent puis sur le jambonneau droit. Finalement j'estime plus simple del'intégrer dans la branche longeant le jambonneau gauche puis la traverse sous-radiateur . Il me faut donc faire passer un fil de 6 mm2 dans la partie déjà terminée reliant les barrettes E et F . Comme j'avais laissé un espace, avec un tire-fil, il n'y a aucun problème pour intégrer le fil supplémentaire

[ Image ] [ Image ]

Il ne reste plus qu'à emballer le tout et à remettre en place sur la voiture . La photo de droite montre la partie équivalente de l'ancien faisceau .

[ Image ] [ Image ]

Quelques cavaliers pour maintenir le faisceau en place sur le jambonneau

[ Image ] [ Image ]

J'ai repris les vis parker qui fixaient les cavaliers avant démontage . Elles sont un rien trop longues, surtout dans l'habitacle .Dans les années 50 , on savait travailler, mon pauv' monsieur . Evidemment , j'ai mis une vis adaptée de 4 avec un écrou pour ne pas risquer de me blesser .

[ Image ] [ Image ]

Pour en finir avec la branche principale, mise en place du circuit des clignotants . Evidemment ils n'apparaissent pas sur le schéma général, j'ai donc adapté une solution personnelle dont on verra à l'usage si elle se montre satisfaisante .Toujours dans le but de conserver un maximum de pièces d'origine ( même si celle ci date vraisemblablement des années 50 ) , je chosis de réutiliser la centrale existante , bien que celle ci soit hors d'usage .

[ Image ] [ Image ]

Sur cette dernière photo, on voit bien que le fil résistant qui chauffe le bilame est coupé

[ Image ]

La fonction commutateur est elle par contre encore utilisable . La centrale sera donc couplée à une centrale "moderne" qui assurera la fonction clignotant .

[ Image ] [ Image ]

Le plan de câblage

[ Image ]

Il faut d'abord poser la barrette supplémentaire R bis

[ Image ]

L'esnsemble commutateur-centrale clignotante est câblé en dehors de la voiture.

[ Image ] [ Image ]

Les 4 fils en provenance des clignotants sont amenés à la barrette R bis

[ Image ]

Il ne reste plus qu'à raccorder à la centrale et au commutateur, mais ce sera à la fin, après avoir réalisé la dernière branche .

La branche sous-auvent

Un coupe-tout général a été intégré dans l'installation lors de la précédente refonte de celle-ci . Il est conservé . Au dessus on voit un trou qui n'était pas utilisé ( à quoi était il destiné ?) . L'alimentation générale ( fil n° 12) passera par là .

[ Image ] [ Image ]

Pour confectionner ce brin, je prends du fil de section 10 mm2 . Les cosses dont je dispose ne sont pas prévus pour cette section . Côté coupe-tout, il faut une cosse de 8 , pas de problème .L'autre extrémité doit être branché sur l'ampèremètre avec une cosse de 5 voire 4 mm . Sur la photo ci dessous, on voit qu'il n'est pas possible de sertir une cosse de 5 sur ce fil, même avec la cosse de 6 à gauche, cela parait assez improbable

[ Image ]

J'ai récupéré quelques cosses de 6 d'origine (comme celle à droite) , elles s'ouvrent plus "large"

[ Image ]

Je réduis un peu l'épaisseur de l'isolant, et coupe à ras quelques brins de cuivre

[ Image ]

Finalement,le sertissage me parait suffisamment solide .

[ Image ]

L'alimentation générale telle qu'elle sera en place . Il ne manque plus que la liaison vers la batterie, c'est pour plus tard .

[ Image ]

Pour commander l'éclairage du compteur, le dictionnaire des réparations indique un simpe interrupteur. D'autres sources indiquent un rhéostat au lieu de cet interrupteur . Cette pièce étant facilement accesible et amovible, je choisis de mettre un rhéostat, semble-t-il de DS . Il se monte sans jeu dans le trou prévu à cet usage . Le bouton est noir, et de diamètre réduit : ça ne choquera pas sur le planche de bord .

[ Image ]

Les 2 bornes de branchement sont cependant cylindriques : j'ai trouvé des cosses adaptées

[ Image ]

La bobine, de marque allemande, mais cependant fabriquée au Brésil est celle préconisée sur le forum GMT . Les pattes de branchement sont inutiles ici, les connexions se font par des cosses vissées .

[ Image ]

Pour l'heure,seul le fil 17 ,d'alimentation, est placé sur la bobine.

[ Image ]

La branche sous -auvent , constituée de 7 fils,est prête à être montée.

[ Image ]

Il reste quelques fils isolés , comme les fils 22 et 23 qui relient la barrette R à la jauge U .

[ Image ]

Tous les brins sont prêts, il ne reste plus qu'à brancher définitivement .

[ Image ]

Il y a de nombreuses connexions au niveau de l'ampèremètre et de la jauge

[ Image ] [ Image ]

Pour finir, quelques images de l'assemblage final . J'aurais bien sûr pu agréger davantage les brins, cela ferait sans doute plus professionnel, mais je préfère les laisser relativement indépendants les uns des autres : en cas de panne, le problème sera plus facilement localisé .

[ Image ] [ Image ]

A première vue, cela pourrait paraitre inextricable , mais en réalité ce n'est pas si compliqué !

[ Image ] [ Image ]

Monsieur Gérard V. , déjà cité plus haut dans ce document a établi un tableau reprenant toutes les données relatives aux fils utilisés ( longueur, diamètre, fonction ,...) . Ce tableau est consultable sur son site ( cliquez sur le lien suivant pour l'afficher) : (liste de câbles)

Avec son aimable autorisation, j'ai réalisé un tableau excel, largement inspiré de son original, mais adapté au cas particulier de mon véhicule et de mon plan de câblage( ce qui explique certaines différences) ) . A la fin du document, vous trouverez un récapitulatif dynamique des matériaux employés . Cliquez sur le lien suivant pour le télécharger : faisceau

vers la page 1: ici

retour à l'accueil : ici

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 9.69 ms