Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 25 janvier 2021

Sommaire : page 1   page 2   page 4  

La réfection des freins (page3)

Je vérifie ensuite l'ovalisation des tambours arrière . Le diamètre intérieur des roulements coniques est de 30 mm . Un arbre secondaire ,hors d'usage, de boite de vitesse, servira d'axe de rotation . Un pignon du train secondaire servira de support au comparateur.

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Avec ce montage, il n'y a pas le moindre jeu latéral perceptible . La mesure sera plus fiable que pour les tambours avant

[ Image ]

L'écart maximal est de l'ordre de 0,03 mm . Ici non plus la rectification ne s'impose pas

[ Image ] [ Image ]

Pour mesurer le diamètre , le pied à coulisse fait encore l'affaire . Ici encore,il ne faut pas oublier d'ajouter les 10 mm d'épaisseur des becs du pied à coulisse : je trouve encore 255 mm . Même avec une incertitude de quelques dixièmes , le tambour est dans la cote .

[ Image ] [ Image ]

Pour finir, décapage des tambours, avant mise en peinture

[ Image ] [ Image ]

Mise en peinture des flasques

[ Image ]

Avant la remise en place du cylindre de roue, comparaison entre la pièce d'origine et la refabrication . Pas de différence notable , sil'on excepte le fait que les pistons coulissant facilement dans la pièce neuve, le ressort intérieur les repousse, vers l'extérieur .

[ Image ]

A l'arrière les flexibles refabriqués sont aussi différents des originaux : ils sont plus longs ( 215 mm ) , plus fins et surtout ils n'y a plus besoin de d'adapter le raccord pour fixer sur les tubes fixes .

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

C'est en mettant la nouvelle pièce en place sur la voiture que j'ai constaté une autre différence , de taille ! Sur l'original, le tube fixe se monte sans problème sur le flexible : il y a un jeu de 2 à 3 mm entre l'écrou en laiton du raccord et l'écrou de fixation du flexible sur la patte de fixation, comme on peut le voir sur la photo de gauche prise avant démontage . Sur le flexible refabriqué la vis en laiton vient buter sur la vis de fixation : impossible donc de visser le flexible de manière étanche .

[ Image ] [ Image ]

L'explication après démontage : la vis à l'extrémité du flexible neuf est beaucoup plus courte que pour l'original

[ Image ]

Que faire dans un cas pareil : changer les flexibles . Pas sûr que ceux vendus par les autres fournisseurs habituels soient très différents . Je mesure la longueur de la vis nécessaire à une serrage efficace : 10 mm . La longueur utile, le flexible vissé sur le support n'est que légérement inférieure à 10 mm . Il ne manque pas grand chose . La rondelle grower me semble bien épaisse . Vérification faite, 3 mm . En fouillant un peu dans mes boites, je finis par trouver des rondelles du bon diamètre, mais un peu moins épaisse : 2 mm . On monte et on vérifie : environ 11 mm de longueur utile , c'est gagné ! Je vérifie quand même avec des cales d'épaisseur : le raccord serré à fond, il me reste 0,40 mm de jeu

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Le cylindre arrière est ensuite raccordé à la conduite .

[ Image ] [ Image ]

Puis remontage des mâchoires. J'ai retrouvé par hasard dans mon atelier, un pince pour ressorts de frein dont j'avais oublié l'existence . Avec ça cela devrait être un jeu d'enfant pour remettre en place . Pas de chance, la pince n'a pas la bonne courbure et vient buter sur le bord de la mâchoire .

[ Image ] [ Image ]

Finalement , je procède avec la pince universelle, c'est moins commode, mais on y arrive quand même . Les garnitures sont en place, il reste à règler .

[ Image ]

Contrairement à l'avant , je n'ai pas acheté l'outil de règlage 2103-T . Je vais m'inspirer de la méthode Gégé visible ICI

Pour commencer , je récupère dans mon stock de pièces rebutées, le pignon fou bagué de première et de marche arrière qui a un alésage de 30 mm . Je soude un fer cornière qui servira de support au comparateur .

[ Image ] [ Image ]

Je remonte le tambour et règle les cames de règlage pour que les garnitures "lèchent" le tambour.L' extrémité supérieure de chaque garniture sera la référence pour la partie inférieure correspondante . Il faut procèder par tâtonnement, en serrant progressivement pour que les garnitures avancent vers le tambour .

[ Image ]

Puis démontage du tambour et en jouant sur les bagues excentrées inférieures, on essaye de centrer la partie inférieure de la mâchoire au même niveau que la partie supérieure, en vérifiant avec le comparateur.

[ Image ]

Les 4 photos suivantes permettent de voir qu'à quelques centièmes de mm près, les garnitures sont concentriques .

[ Image ] [ Image ]
[ Image ] [ Image ]

Il ne reste plus qu'à serrer les écrous à 3 m.kg et à goupiller.

[ Image ] [ Image ]

Peinture epoxy sur les tambours .

[ Image ]

Le réservoir de liquide de freins, en mauvais état, avait été remplacé en 1977, par un réservoir transparent en verre . Le conduit menant jusqu'au maitre-cylindre faisait une boucle au dessu du jambonneau gauche . J'avais trouvé en bourse un reservoir d'origine, mais dont la conduite avait été sectionnée

[ Image ] [ Image ]

Ce reservoir est en relativement bon état : quelques bosses à l'extérieur et quelques taches de rouille à l'intérieur

[ Image ] [ Image ]

Décapage , un peu de mastic pour combler les bosses, avant mise en peinture.

[ Image ]

Il faut aussi refaire une conduite . Je vais m'inspirer de celle présente sur la 7. Pas moyen de l'utiliser ici car aussi bizarre que cela paraisse elle est trop courte de 5 cm et elle est munie de 2 raccords femelles .

[ Image ]

Dans un vieux serpentin de cuivre provenant de je ne sais quel appareil, je découpe approximativement la bonne longueur . C'est le bon diamètre ( 8 mm) et c'est du cuivre recuit, facile à mettre en forme

[ Image ]

Il faut colleter les extrémités. J'avais un appareil à battre les collets, mais impossible de remettre la main dessus : je le retrouverai quand je n'en aurai plus l'utilité. Qu'à cela ne tienne, j'en fabrique un avec 2 barreaux de fer de 20 x 20 . Un cône de poupée de tour et c'est parti

[ Image ] [ Image ] [ Image ]

Dans la précipitation , j'ai evidemment oublié d'enfiler au préalable le raccord sur le tube . Un coup de scie et on recommence . Le tube terminé, il ne reste plus qu'à mettre un peu de peinture noire .

[ Image ]

Le réservoir et son tube sont en place. Il manque encore l'autocollant : ce sera pour la prochaine commande

[ Image ]

vers la page 4: ici

retour à l'accueil : ici

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 4.44 ms