Horloge       La traction du Val de Sarre , dernière mise à jour le 04 octobre 2018

Révision d'un moteur d'essuie-glace SEV

Lorsque j'ai acquis la voiture , elle était équipée d'un moteur d'essuie glace SEV , suintant de graisse

[ Image ]

Ce type de moteur, d'après ce que j'ai pu lire ici et là,était monté sur les Traction d'après-guerre . Il existe de nombreux modèles de moteur d'essuie-glace . La photo de gauche en montre quelques uns , montés avant 1952 . A droite ,le bon modèle, avec ses 2 bornes de branchement

[ Image ] [ Image ]

Le moteur vu de l'arrière . On voit que la fixation est l'axe d'entrainement sont décalés vers le bas,

[ Image ] [ Image ]

alors qu'ils sont centrés dans le cas du moteur d'après guerre . On pourra découvrir à la fin de ce document que que le mouvement de l'axe d'entrainement est alternatif dans le cas du moteur d'avant-guerre et circulaire pour celui d'après guerre .

[ Image ]

On voit aussi que pour monter le moteur d'après guerre sur le bandeau, il a fallu adapter le bandeau : le passage de l'axe d'entrainement a été agrandi à la lime .

[ Image ]

Démontage . Le capot retiré, on peut voir que les balais sont en bon état,le petit ressort est présent

[ Image ]

A l'arrière, 3 vis à enlever . Les deux premières servent aussi à maintenir la patte de fixation . A l'intérieur, de la graisse bien compacte qui entravait sans doute les mouvements .

[ Image ] [ Image ]

Le dispositif qui permet de transformer un mouvement de rotation en un mouvement alternatif

[ Image ]

On découvre 2 roues dentées qui sont simplement enfichées sur leur axe .

[ Image ]

La première est enlevée, puis la deuxième . Je ne démonte pas le levier d'arrêt prédeterminé , il est resté fonctionnel .

[ Image ] [ Image ]

On revient à l'avant . On décroche le ressort de rappel et on le range avec soin !

[ Image ]

En repoussant au besoin le levier d'arrêt, on peut séparer l'induit de l'inducteur . L'induit apparait être en bon état

[ Image ] [ Image ]

Nettoyage et dégraissage minutieux de toutes les pièces

[ Image ]

L'induit est encore en bon état, notamment le pignon d'entrainement à l'extrémité . Il peut être utile de dégager les entres-lames du collecteur à l'aide d'un grattoir ou d'une lampe de scie amincie à la largeur des isolants, afin que les sections ne communiquent pas entre elles.Un léger toilage du collecteur ne peut pas nuire non plus .

[ Image ]

Avant de remonter l'induit, on peut graisser le "petit bitonio" qui assure le freinage et l'arrêt rapide de l'induit lorsque le courant est coupé

[ Image ]

Le voici en place . Un peu de graisse aussi de l'autre côté sur le ressort qui le contraint en position d'appui .

[ Image ] [ Image ]

On graisse généreusement le pignon entraineur et sur le socle, le manchon qui sert de guide . J'ai oublié de prendre une photo avec l'induit en place .

[ Image ] [ Image ]

A ce stade, on peut remettre provisoirement le capot pour protéger la partie avant .

[ Image ]

On repasse à l'arrière . Les 2 pignons ne sont pas identiques : celui qui s'engrène sur le pignon d'entrainement de l'induit est à denture oblique

[ Image ]

Graissage et mise en place des 2 pignons .

[ Image ] [ Image ]

Les autres éléments à remettre en place .

[ Image ]

L'axe d'entrainement est fixé sur la platine grâce à un petit jonc qu'il suffit de faire sauter . C'est démonté

[ Image ] [ Image ]

Graissage et remontage.

[ Image ]

Autre élément du système d'entrainement . J'ai du mal à mettre un nom à cette pièce . Le pignon d'entrainement côté interne, les 3 tétons qui mettent le " peigne" en mouvement côté externe

[ Image ] [ Image ]

On peut voir ici comment se fait l'entrainement de ce peigne .

[ Image ] [ Image ]

graissage du rail dans lequel coulisse le peigne .

[ Image ]

Le joint en papier est en trop mauvais état pour être réutilisé .

[ Image ]

Heureusement ,il existe des bons produits qui permettent de s'en passer.

[ Image ] [ Image ]

C'est fini pour l'arrière .

[ Image ]

Il ne reste plus qu'à remettre le ressort en place à l'avant . C'est fait

[ Image ] [ Image ]

Un peu de peinture pour finir . Il ne reste plus qu'à mettre en place sur la voiture

[ Image ]

Afin d'assouvir la curiosité du lecteur de cette page, j'ai démonté le moteur d'après guerre . Ces 2 modèles présentent extérieurement beaucoup de similitudes . A l'avant ,pas de différences flagrantes.

[ Image ] [ Image ]

A l'arrière, evidemment le système d'entrainement est différent ,

[ Image ] [ Image ]

même s'il y a un air de déjà vu.

[ Image ] [ Image ]

L'induit, fort ressemblant , mais sans doute pas interchangeable avec celui vu plus haut . On remarquera ici l'usure prononcée du pignon d'entrainement .

[ Image ]

Au niveau des pignons, beaucoup de points communs . Dommage, je n'ai pas eu la présence d'idée de les échanger avec ceux de l'autre moteur pour voir si c'étaient vraiment les mêmes pièces .

[ Image ]

L'ensemble des pièces nettoyées et prêtes à être remontées .

[ Image ]

Pour finir, deux courtes vidéos ,de quelques secondes, pour montrer le fonctionnement de chacun de ces 2 moteurs . L'alimentation est un antique transformateur-redresseur du bon vieux temps du 127 V .Cliquez sur le lien sous les images pour démarrer les vidéos.

[ Image ]

moteur d'avant-guerre

[ Image ]

moteur d'après-guerre

retour à l'accueil : ici

 

© 2010 | page d'accueil | nous contacter | réalisation | 26.54 ms